En 1983, le premier bébé-éprouvette français naît. Depuis, 12 000 bébés naissent chaque année en France grâce à la Fécondation In Vitro (FIV).

Qui est concerné par la FIV ? Comment se déroule-t-elle ?

La FIV, pour qui ?

La FIV s’adresse aux couples qui ont des difficultés à concevoir un enfant.

On utilise cette technique de PMA (Procréation Médicalement Assistée) suite à un échec de l’insémination artificielle mais aussi dans les cas où la femme connaît une altération des trompes (trompes bouchées, trompes absentes) ou une endométriose.

Le recours à la FIV est également possible lorsqu’il s’agit d’une infertilité masculine ou d’une stérilité idiopathique (de cause inconnue).

Pour pouvoir bénéficier d’une FIV, le couple devra justifier d’une vie commune d’au moins deux ans et avoir une indication médicale justifiant une PMA.

La sécurité sociale prend en charge jusqu’à quatre FIV pour les couples dont la femme a moins de 43 ans. Le délai entre deux FIV est de six mois en moyenne.

Déroulement

Stimulation ovarienne : des traitements hormonaux sont donnés à la femme afin de stimuler l’ovulation et d’accélérer la croissance des follicules. Dans un second temps, on injecte une autre hormone qui permet de libérer les ovocytes.

La ponction : Une fois les follicules libérés, on aspire leur contenu avec une aiguille que l’on introduit dans le vagin.

Le recueil de spermatozoïdes : le jour de la ponction des follicules, on recueille les spermatozoïdes par masturbation. Il faut ensuite récupérer les spermatozoïdes les plus mobiles.

La fécondation : les ovocytes et les spermatozoïdes sont placés dans un liquide adéquat à 37°C, ce qui permet la fécondation de l’ovocyte. Après 48h l’œuf devient un embryon.

Le transfert : on transfère un, deux ou trois embryons dans l’utérus de la femme. Les autres embryons seront congelés pour un éventuel autre transfert.

Les chances de réussites sont de l’ordre de 22 % par cycle mais elles diminuent avec l’âge.

En effet, à 38 ans les chances sont de 12 %? et à 40 ans de 9 %.

La moitié des FIV sont des Fécondations In Vitro ICSI (Intra-Cytoplasmic Sperm Injection). Cette technique permet de sélectionner les meilleurs spermatozoïdes puis de les injecter directement dans chaque ovocyte. Le taux de réussite atteint ici 24% par cycle en moyenne. Cette technique est indiquée lorsque les spermatozoïdes présentent des anomalies importantes ou/et une mauvaise mobilité.


Tagged with: