Tomber enceinte après 30 ans

On 26 février 2013, in Infertilité et fertilité, by Geoffrey

Allongement de la durée des études, situation professionnelle instable, évolution des mœurs… toutes ces raisons incitent aujourd’hui à faire des enfants de plus en plus tard.

Des études menées par l’INSEE le prouvent !

En France, les femmes donnent naissance à leur premier bébé à 29 ans en moyenne. Pourtant, il est préférable de ne pas trop tarder car Dame Nature peut vous jouer de vilains tours !

Tomber enceinte après 30 ans : des ovaires vieillissants

A 30 ans, on est encore jeune certes mais nos ovaires le sont moins.

A ce stade de la vie, ils commencent à se fatiguer. Ne vous fiez pas à la régularité de vos cycles ! Vous pouvez continuer à avoir vos règles chaque mois mais cela ne garantit pas une ovulation de qualité.

D’après les scientifiques, la qualité de l’ovule est optimale à 25 ans. Puis, elle tend à décliner au fil des années. L’enveloppe qui recouvre l’ovule s’épaissit, ce qui offre moins de chances aux spermatozoïdes de s’y introduire. La fécondation est ainsi plus difficile à obtenir.

D’une façon générale, si vous êtes en bonne santé et que vous avez un rapport à la bonne période, sachez qu’à 30 ans vous avez seulement 12% de chances à chaque cycle de tomber enceinte. Et si vous êtes fumeuses… attention ! Ce pourcentage peut être revu à la baisse car la cigarette nuit à la qualité de l’ovulation.

Tomber enceinte après 30 ans : une réserve ovarienne réduite

Lorsque l’on dépasse la trentaine, un deuxième phénomène peut jouer contre votre fertilité, à savoir, votre réserve ovarienne.

Nous naissons toutes avec un nombre prédéfini d’ovules. Cette réserve tend naturellement à diminuer au cours des années.

A 35 ans, cette réserve ovarienne commence véritablement à s’affaiblir. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas de temps à perdre si vous avez décidé de concevoir un bébé après 35 ans.

Problème pour tomber enceinte après 30 ans : quand consulter ?

A partir de 35 ans, n’hésitez pas à consultez votre gynécologue après 6 mois d’essais infructueux. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté et cela vous laissera le temps de vous retourner si jamais vous devez vous diriger vers les techniques de procréation médicalement assistée.

Vous serez amenées à faire un petit bilan de fertilité : dosages hormonaux et exploration des voies génitales. Votre conjoint quant à lui devra effectuer un spermogramme.


Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • tomber enceinte apres 30 ans
  • que faire pour feconder naturellemt tres vite apres35 ans
  • temps moyen pour tomber enceinte apres 30 ans
  • le persil et les spermatozoídes
Tagged with: