Aujourd’hui, de plus en plus de couples stériles ou homosexuels se tournent vers la gestation pour autrui (GPA), une fois toutes les autres solutions épuisées.

Cette pratique reste interdite en France même si on compte en moyenne 300 à 400 couples par an qui se rendent à l’étranger pour contourner les lois françaises.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Tagged with: