On parle de déni de grossesse quand la femme n’a pas conscience qu’elle est enceinte.

Cependant on distingue le déni de grossesse partiel, quand elle prend conscience de son état pendant sa grossesse, et le déni total où elle découvre sa grossesse au moment même de l’accouchement.

D’après l’AFRDG (association française pour la reconnaissance du déni de grossesse), on compte actuellement un déni partiel sur 400 à 500 grossesses et un déni total sur 2500 grossesses.

C’est un phénomène qui touche les femmes de toutes catégories sociales, saines d’esprit et souvent déjà mères.

Pour tout savoir sur le déni de grossesse, c’est ici :

Cliquez ici pour lire la suite de l’article »

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • déni grossesse ostéopathe
  • L’AFRDG
Tagged with: