Quand on est enceinte, on se pose mille et une questions dont celle-ci : est-ce que je peux encore exercer une activité sportive ?

On peut faire du sport enceinte et il est même conseillé d’avoir une pratique sportive lorsqu’on attend un heureux événement à condition de prendre certaines précautions.

Voici quelques conseils pour allier sport et grossesse.

Les bienfaits d’une activité sportive lors de la grossesse

Le sport pendant la grossesse permet d’apporter de la détente, une diminution de l’angoisse et un meilleur sommeil tout en ayant plus d’énergie.

Il permet aussi de garder une forme musculaire et une ceinture abdominale tonique.

Il prévient également les risques de diabète gestationnel et d’hypertension artérielle et limite les risques de constipation.

La pratique sportive peut être également un atout pour l’accouchement car l’entraînement sportif rendrait l’accouchement moins douloureux. La rééducation du périnée après l’accouchement serait également meilleure.

Quels sports pratiquer pendant la grossesse ?

La première chose à faire est de s’écouter et de demander l’avis à son médecin.

Si vous n’étiez pas une grande sportive, allez-y doucement, ne forcez pas et n’allez pas au-delà de vos limites. Voici des activités douces parfaites pour allier activité sportive et grossesse.

– La marche : marcher pendant 30 minutes par jour est excellent pour la santé, qu’on soit enceinte ou non et cette activité est parfaite pour les moins sportives. Respirer, s’oxygéner vous fera le plus grand bien par contre si vous ressentez des douleurs en bas du dos n’hésitez pas à vous reposer, surtout au troisième trimestre où le ventre tire vers l’avant.

– La natation : très relaxante, vous pourrez accroître vos capacités cardiaques tout en douceur. Le poids étant allégé dans l’eau cette activité est très agréable. N’hésitez pas à tester les cours destinés aux femmes enceintes où on pourra vous conseiller la nage sur le dos ou l’utilisation d’accessoires comme les frites, les planches… Cependant évitez la brasse cambrée, le papillon et bien sûr les plongeons.

– Le vélo : vous pouvez pratiquer le vélo d’appartement ou sur un terrain peu accidenté et sans forcer. Ce sport est idéal pour travailler les jambes. Et pourquoi ne pas faire du pédalo lors d’une sortie familiale ?

– La gymnastique : vous pouvez faire de la gymnastique à condition qu’elle soit douce, lente et très précise quant à la respiration. N’oubliez pas de bien vous échauffer, tout en évitant les étirements violents. Préférez les séances de 20 minutes plutôt qu’un cours d’une heure.

– Le yoga : des cours spécifiques de yoga pour femmes enceintes existent et peuvent être intéressants car ils sont efficaces pour lutter contre le stress et se préparer à accoucher. L’idéal est de commencer avant la grossesse mais il est tout à fait possible de débuter dès les premiers mois de grossesse. Par contre, il est déconseillé de pratiquer seule si on ne connaît pas le yoga alors tournez-vous vers un cours si vous êtes intéressée.

Sport et grossesse : les précautions à prendre

Tout d’abord, il y a une longue liste de sports à éviter pendant la grossesse. Il est évident qu’il faut éviter les sports qui secouent beaucoup comme la course, le saut,… Comme il faut également éviter les chutes et les chocs, on déconseillera les sports à risques traumatiques, les sports de forces, les sports intensifs comme le judo, le karaté, la boxe, l’équitation,…

Plus la grossesse se rapprochera de son terme et plus naturellement vous vous préserverez car vous perdrez de votre mobilité. Vous allez donc de vous-même éviter les positions gênantes lors de votre activité sportive.

Le tout, c’est de savoir s’écouter et ne ne pas en faire trop lorsque votre corps vous le demande.

Profitez-en pour vous reposer et trouver d’autres activités que vous n’aviez pas le temps de faire avant !


Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • FAIRE DU SPORT QUAND ON EST ENCEINTE
Tagged with: