Avoir peur d’accoucher est légitime, surtout lorsque c’est la première fois.

La peur d’avoir mal, la peur de la péridurale, la peur de devenir mère…, font qu’on appréhende ce jour.

Pourtant, il est important de relativiser car la peur de l’accouchement entraîne un stress qui peut avoir un effet sur la fertilité.

Quelles sont les solutions pour y faire face ?

L’accouchement : comment ça se passe ?

En arrivant à la maternité, vous serez prise en charge par une sage-femme qui pratiquera un examen vaginal pour connaître l’avancement du travail. Ensuite, on contrôlera votre tension artérielle, la dilatation de votre col, votre température et vos urines.

Les contractions régulières permettent au col de se dilater pour permettre le passage de bébé. Cette étape est la plus longue et peut s’avérer douloureuse, mais cela n’est pas systématique et toute une équipe sera là pour vous aider à la gérer si celle-ci apparait. Vous ne souffrirez pas, car la péridurale pourra vous venir en aide si vous le souhaitez.

Une fois la dilatation du col utérin arrivé à 10 cm, vous pourrez mettre au monde votre bébé.

Cette étape dure de 20 à 30 minutes en moyenne. Une sage-femme sera là pour vous expliquer comment faire mais vous ressentirez une envie naturelle de pousser.

Dans certains cas, une épisiotomie pourra vous être faite pour faciliter le passage de bébé, c’est une incision non douloureuse qui évitera les déchirements importants qui auraient pu survenir lors du passage de bébé. Une fois le bébé sorti, il ne restera plus qu’à couper le cordon ombilical.

Les dernières contractions servent à expulser le placenta qui sera examiné pour savoir s’il est entier.

Et voilà, c’est déjà terminé, il ne vous reste plus qu’à profiter de votre bébé.

Les peurs face à l’accouchement

Si les mois de grossesses peuvent effrayer les futures mamans, l’accouchement effraye encore plus.

En premier lieu, on a peur d’avoir mal. On entend souvent toutes sortes de récits d’accouchements qui ont fait mal et souvent de sa propre mère. Il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui la péridurale soulage énormément les femmes sur le point d’accoucher.

Nous sommes également plus ou moins sensibles à la douleur, c’est donc à chacun de connaître ses limites et de les communiquer à l’équipe soignante qui vous accouche.

On a peur de la douleur mais on a encore plus peur de la césarienne. On veut maîtriser son accouchement et faire arriver bébé dans les meilleures conditions.

Les femmes ont tendance à considérer bien souvent la césarienne comme un manquement à leur rôle de mère mais rassurez-vous le fait de choisir la césarienne pour le bien-être de votre enfant fait de vous une bonne mère. Suivez les conseils de l’équipe qui s’occupe de vous, ils sauront vous orienter et respecter votre bien-être et celui de votre enfant.

La peur de devenir mère est une grande préoccupation. Avoir un bébé, c’est un grand chamboulement dans la vie. Si vous voulez un enfant et que vous êtes en essais, c’est bien que vous avez fait le cheminement et que vous êtes prête à vivre ce merveilleux changement. Vous aurez tout le temps une fois que bébé sera là d’apprendre à devenir mère en même temps que de connaître votre enfant.

Vous avez peur de ne pas aimer votre enfant une fois qu’il sera là ? En effet, cela peut prendre quelques heures voire quelques jours pour aimer votre enfant. Ne vous inquiétez pas, être mère n’est pas immédiat, cela se construit petit à petit avec votre enfant. Ne vous mettez pas trop la pression, prenez le temps de faire les choses et si vous ne savez pas faire, ce n’est pas grave vous avez le temps d’apprendre.

Beaucoup de femmes ont peur de ne pas y arriver. Pourtant accoucher c’est naturel, et en plus une équipe sera là pour vous encadrer, vous guider, et vous soutenir. N’écoutez pas les récits d’accouchement qui vous font douter. Ce n’est pas la peine de vous effrayer avec des accouchements qui se passent mal car chaque accouchement est unique.

Avoir peur d’accoucher pour toutes les raisons citées précédemment est totalement normal mais il ne faut pas que cela devienne une obsession car cela peut vous empêcher de tomber enceinte.

En effet, le stress est très mauvais pour la fertilité, il est même la cause de l’infertilité dans 25 % des cas.

Si vous êtes en essais, concentrez-vous sur le fait de tomber enceinte, vous avez 9 mois pour vous préparer à l’accouchement. Mais sachez dès aujourd’hui qu’il y a des solutions pour vous déstresser.

Bien choisir sa maternité est la première solution. En effet, vous vous sentirez rassurée une fois que vous aurez vu les lieux et que vous aurez discuté avec le personnel soignant.

Assister à des cours de préparation à la naissance est très utile pour préparer votre corps et votre esprit.

Vous pouvez également participer à des cours de sophrologie ou de yoga qui aura pour effet de vous relaxer.

Et ensuite, discutez de vos peurs que ce soit sur des forums, au sein de votre famille, avec vos amis…et même avec un psychologue si ça tourne à l’obsession.

Concentrez-vous sur le positif. Les points négatifs sont si petits et passent si vite en comparaison de la joie et du bonheur que vous éprouverez en devenant mère.

Regardez ces 4 vidéos gratuites, elles vous donneront de nombreux conseils importants pour arriver à tomber enceinte facilement.


Tagged with: